Le Campinois va maintenant s'entraîner trois jours dans les Alpes

PUTTE Tom Boonen a terminé le Tour de Belgique sur un petit couac. L'Anversois, finalement 4e, n'a pu enlever une 3e étape. Il a toutefois réussi sa rentrée, portant son total de succès cette saison à 15. Hier, à Putte, c'est son ancien grand rival dans les catégories de jeunes, Gert Steegmans, qui s'est imposé mettant ainsi à profit une petite erreur du tandem Quick Step Dejongh-Boonen. «Tom était enfermé, et cela n'allait pas assez vite», disait le Limbourgeois dont on doit regretter qu'il n'ait pas les mêmes facultés à bien se placer et à frotter que les grands sprinters car Steegmans possède, par contre, la puissance et la vitesse qui devraient lui permettre de gagner régulièrement des sprints massifs. Hier, il avait déjà dû produire un énorme effort avant de lancer sa véritable accélération. «Hoste, qui était dans la roue de Van Hees- wijk, avait laissé un trou que j'ai dû boucher.» Ce qui est certain, c'est que Tom Boonen n'est pas encore en pleine forme. À cinq semaines du Tour, ce n'est pas grave. Il y a un an, le Campinois avait gagné le Tour de Belgique grâce, notamment, à sa 2e place lors du chrono. Cette fois, le champion du monde a fini 8e contre la montre et, dans la difficile étape de Huy, il fut sans doute content de laisser le poids des responsabilités sur Rosseler. Dès mercredi, il sera dans les Alpes pour reconnaître les étapes alpines. Mais samedi soir, en sa qualité de parrain, il participera au gala télévisé de l'opération Levenslijn de récolte de fonds contre le cancer.

© Les Sports 2006