La période de quarantaine observée par dix-sept membres de l'équipe, considérés comme cas contacts, devait en principe se poursuivre jusqu'au 1er avril, mais Bora-hansgrohe va pouvoir quand même s'aligner dans la classique flamande pour préparer le Tour des Flandres dimanche.

Jordi Meeus, les Allemands Pascal Ackermann, Nils Politt et Marcus Burghardt, l'Autrichien Patrick Gamper, le Polonais Maciej Bodnar et l'Italien Daniel Oss figurent sur la liste des engagés pour Bora-hansgrohe publiée mardi après-midi par les organisateurs, sans autres commentaires.

La presse néerlandophone avait expliqué dans la journée que si des coureurs non concernés par la quarantaine passaient un test négatif ils seraient autorisés au départ.

Trek-Segafredo, qui avait dû aussi renoncer à Gand-Wevelgem pour raison sanitaire, est au départ également avec Jasper Stuyven, le vainqueur de Milan-Sanremo, qui n'était pas considéré comme cas contact. L'ancien champion du monde, le Danois Mads Pedersen, et le Luxembourgois Alex Kirsch ne seront eux par contre pas au départ. Trek-Segafredo s'alignera avec six coureurs seulement. "Pas idéal pour préparer le Tour des Flandres", a reconnu le Néerlandais Steven de Jongh, directeur sportif.

Matthews absent lui aussi

Au rayon des absents aussi, l'Australien Michael Matthews, 30 ans, 6e de Milan-Sanremo et 5e de Gand-Wevelgem. "Il va reconnaître le Tour des Flandres encore une fois. Un peu de récupération et puis il donnera tout pour dimanche", a justifié Lorenzo Lapage, le directeur sportif de la formation BikeExchange.