Nacer Bouhanni ne s'est pas fait que des amis ce dimanche. Jake Stewart, le coureur qu'il a tassé contre les barrières en plein sprint sur le GP de Cholet, lui en veut notamment pour son pilotage dangereux. Un acte qui n'est pas non plus du goût de l'Union cycliste internationale (UCI) qui a décidé d'ouvrir un dossier à l'encontre de Nacer Bouhanni suite à son sprint à l'arrivée de la classique Cholet-Pays de la Loire (1.1), dimanche. L'instance internationale a demandé que sa commission disciplinaire prenne les sanctions appropriées vu le caractère sérieux de son acte.

Le sprint français de la formation Arkéa-Samsic, quittant sa ligne et jouant des coudes, a en effet tassé le Britannique Jake Stewart (Groupama-FDJ) contre les barrières de sécurité et qui n'a pu rester sur le vélo que grâce à un exercice d'équilibriste. Nacer Bouhanni, 3e sur la ligne d'arrivée, a été déclassé sur base des images télévisées.


L'UCI a déjà "condamné fermement ce comportement dangereux" et demandé des sanctions.

La faute de Bouhanni, qui dévie sensiblement de sa ligne à grande vitesse, est semblable à celle de Dylan Groenewegen lors du dernier Tour de Pologne. Heureusement pour Jake Stewart, les conséquences n'ont pas été aussi graves que pour Fabio Jakobsen. Pour rappel, Groenewegen avait écopé de 9 mois de suspension à l'époque.