L'Australien Matthews (Sunweb) a remporté au terme d'un sprint désordonné la Bretagne Classic (WorldTour) disputée mardi à Plouay, France, en marge des championnats d'Europe de cyclisme à l'issue des 274,8 kilomètres du parcours au départ de Saint-Brieuc. Le Slovène Lukas Mezgec (Mitchelton-Scott) est deuxième, le Français Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step), 3e, complète le podium.

Premier belge à l'arrivée, Aimé De Gendt (Circus-Wanty Gobert) termine 4e.

En raison d'un cas positif dans l'équipe, la formation Bora-Hansgrohe a déclaré forfait avant le départ. Plusieurs tentatives d'échappée ont animé les deux tiers de la course, dont l'envolée du Français Remy Cavagna (Deceuninck-Quick Step), mais au fil du parcours vallonné, le peloton, ou du moins ce qu'il en restait (une petite trentaine de coureurs), abordait groupé le dernier tour du circuit local à 13 kilomètres de l'arrivée à Plouay.

Un groupe de sept, dont Dimitri Claeys (Cofidis) et Jan Bakelants (Circus-Wanty Gobert), ont tenté de se détacher au moment d'aborder les dix derniers kilomètres dans la roue du Britannique Scott Thwaites (Alpecin-Fenix), en vain. Le Français Victor Lafay (Cofidis) tentait d'anticiper ensuite la dernière montée, la Côte du Pont Neuf, mais la victoire s'est finalement jouée à l'issue d'un sprint désordonné.

Michael Matthews, 29 ans, décroche la 37e victoire de sa carrière.

Sep Vanmarcke l'avait emporté l'an dernier. Oliver Naesen s'était adjugé les éditions 2016 et 2018.