Au lendemain d'un Giro exceptionnel pour son équipe Intermarché - Wanty-Gobert, Jean-François Bourlart revient sur un début de saison qui a dépassé toutes ses espérances: des victoires à Gand-Wevelgem et au GP de l'Escaut, deux étapes et deux tops 10 au classement final du Tour d'Italie et un total de onze succès, soit déjà deux de plus que sur l'ensemble de la saison dernière mais, surtout, l'éclosion de Biniam Girmay, nouvelle attraction du cyclisme mondial. Il évoque aussi les pressions "gentilles" qu'il subit pour aligner le coureur érythréen au Tour de France, dans un mois.


Les précédents numéros de Radio Peloton: