Alors que le commentateur Alexandre Pasteur demandait au consultant et ex-coureur Thomas Voeckler si c'était "plus facile de rouler tranquillement ou de rouler à bloc", ce dernier n'a pas pu s'empêcher de dévoiler le fond de sa pensée. "Ah, ça, c'est une question con", a-t-il déclaré, après plusieurs secondes de silence. Une remarque qui a été aussitôt accueillie par les rires des personnes présentes en plateau.

"Là où je voulais en venir, c'est que c'est plus agréable de rouler à allure soutenue, modérée, que vraiment arrêtée, à deux à l'heure. Comme vous l'avez expliqué, on trouve le temps long", s'est ensuite repris l'ex-cycliste pro. "Excusez-moi si j'ai été un peu grossier, mais ça venait des tripes", a-t-il conclu.

Si plus personne n'a reparlé de cet incident à l'antenne, il a alimenté les conversations durant la coupure publicitaire. "Alex ne l'a pas bien pris du tout. Il est presque sorti. Il s'est refermé (...) mais ça ne s'est pas entendu à l'antenne", a expliqué Franck Ferrand, un autre commentateur du Tour. "De toute façon, on y a droit chaque année. Mais d'habitude, ils attendent plutôt la fin", a-t-il poursuivi. Des confidences qui n'ont pas été diffusées à la télé, mais bien sur le site de france.tv... et dans la chronique de Bertrand Chameroy ce jeudi matin sur Europe 1.