Blessé aux Six jours de Gand à la fin du mois de novembre, Mark Cavendish a été cambriolé à son domicile, en Angleterre, alors qu'il venait de quitter les soins intensifs. Les faits se sont déroulés la nuit du 27 novembre et le sprinteur britannique vient de les décrire sur son compte Instagram.

Voilà qui explique peut-être pourquoi sa prolongation de contrat avec Deceuninck-Quick Step a trainé en longueur, en cette fin d'année. Le coureur de l'ile de Man a vu quatre hommes armés et cagoulés pénétrer dans son domicile pendant la nuit. "Ils ont menacé ma femme et mes enfants avec un couteau, pendant qu'ils nous dérobaient plusieurs biens. Notamment deux montres de grande valeur, matérielle et sentimentale. Mais le pire, c'est ce sentiment de sécurité qui a totalement disparu depuis les faits. C'est un vrai cauchemar. Je vous en supplie, si vous êtes en mesure de nous aider, faites-le en contactant le 101. Merci."