Le jeune et talentueux Slovaque est le grandissime favori de la Classicissima

MILAN Si l’on en croit les bookmakers, mais aussi tous les observateurs et connaisseurs, Peter Sagan est l’incontestable favori de la 104e édition de Milan-Sanremo.

Le Slovaque est l’homme à battre et certains ne se sont pas privés de le faire savoir. Ainsi, Fabian Cancellara a reproché au coureur de Cannondale sa manière un peu trop ostentatoire et vexante (pour ses adversaires) de saluer ses succès. “Si je suis échappé avec lui, je ne le relaierai pas” , a dit le Suisse.

Mais il y a d’autres favoris, une bonne quinzaine sans doute, dont Filippo Pozzato, lui-même lauréat de l’épreuve, il y a sept ans déjà. Son transfert à la Lampre a remotivé le play-boy transalpin. “C’est une course qui compte pour moi, comme le Tour des Flandres, et je suis en bonne forme , explique le coureur. J’ai gagné cette année déjà à Laigueglia et j’ai presque gagné la Roma Maxima (NdlR : il avait levé les bras en terminant deuxième et premier du groupe de poursuivant derrière le Français Kadri échappé, ce qu’il ne savait pas). L’an passé, j’ai fini 6e alors que je revenais à peine d’une fracture de la clavicule et j’ai roulé Tirreno comme préparation. J’ai même abandonné pour me préserver de toute mauvaise surprise.”

Chez Orica-GreenEdge, on présente les deux derniers vainqueurs (australiens) de la course, Matthew Goss, lui aussi en grande condition comme l’a démontré son récent succès lors de la 1re étape de Tirreno, et Simons Gerrans, lequel a souffert de problèmes respiratoires à Paris-Nice.



© La Dernière Heure 2013