Tommy Delestrait veut en gagner une belle chez les cadets: "Et gagner le DH Challenge Ekoï serait la cerise sur le gâteau"

Petit fils d’un coéquipier d’Eddy Merckx, le cadet hennuyer enchaîne les résultats.

Tommy Delestrait veut en gagner une belle chez les cadets: "Et gagner le DH Challenge Ekoï serait la cerise sur le gâteau"
©Didier Fourez

Il avait échoué au pied du podium du DH Challenge Ekoï, l'an passé, chez les cadets. Tommy Delestrait fait tout, cette saison, pour figurer parmi les premiers de notre classement de régularité pour les 15 et 16 ans. Grâce à sa 6e place à la manche de la Coupe de Belgique de Bonheiden et à sa 5e position sur une kermesse ce week-end, il a refait une grande partie de son retard sur le leader, Florian Delier. Il n'est plus qu'à deux petits points de la première place ! "Si je peux gagner le DH Challenge Ekoï cette année, ce serait la cerise sur le gâteau, surtout que c'est relevé et très serré pour cette édition !", commente le coureur de Stambruges. "Cela se passe bien pour moi pour le moment; la forme est bonne."

Il profite de sa pointe de vitesse pour enchaîner les résultats. "Je me considère comme un sprinter avec un goût pour les épreuves flandriennes. Mon but, cette saison, c'est d'en gagner une belle, de m'imposer sur un interclubs, tandis que le Championnat de Belgique me motive beaucoup", ajoute celui qui a commencé le cyclisme à 7 ans et demi. "Le vélo, c'est une histoire de famille ! Mon grand-père, Christian Debuysschere, a été pro et a roulé avec Eddy Merckx (chez Molteni) et mon oncle, Jurgen Debuysschere, a aussi été pro.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be