DH Challenge Ekoï Il a remporté une manche de la Coupe de Belgique des Juniors, à Korbeek-Lo.

Arnaud De Lie a retrouvé son paradis dans l’Enfer. Le prometteur jeune coureur wallon a retrouvé la confiance en terminant septième de Paris-Roubaix Juniors. Après un début de saison marqué par un manque de réussite.

Depuis son Top 10 sur la classique française, il n’a plus quitté la rubrique des résultats. Sur les grands rendez-vous. Il a par exemple terminé deuxième d’une étape et sixième du classement final de l’Étoile du Sud Limbourg, puis huitième du Grand Prix de l’E3. Et, ce week-end, il a décroché sa première victoire de la saison. Sur la manche de la Coupe de Belgique de Korbeek-Lo.

"Cela fait plaisir de gagner, quand tu es coureur, tu as toujours envie de t’imposer et de lever les bras", commente le membre de la formation Crabbé-Libramont Chevigny. "Tout s’est bien mis en place sur cette épreuve pour moi. J’ai senti le bon coup. À quarante kilomètres de l’arrivée, il y avait quatre hommes en tête. Je suis sorti en contre avec un autre coureur et nous avons alors réussi à opérer la jonction. Nous avons tourné à six devant pendant un tour avant d’être repris par trois autres gars. Ce n’était pas idéal, car il y avait trois coureurs de la même équipe, mais à treize kilomètres de l’arrivée, un Néerlandais (NdlR : Ian Spenkelink) a décidé d’accélérer. Cela a cassé le groupe, nous n’étions plus qu’à cinq. Et j’ai su m’imposer dans ce sprint à cinq."

Un soulagement pour Arnaud De Lie.

"Je ne tiens pas à effacer mon début de saison, qui a été moins efficace, car cela m’a donné une bonne expérience pour la suite des événements, explique-t-il. Je pense aussi qu’il a fallu du temps que je m’adapte à cette nouvelle catégorie des juniors. Sur laquelle cela frotte beaucoup plus que chez les cadets. J’ose désormais plus jouer des coudes et je suis plus souvent à l’avant. J’ai donc confiance, surtout que je me sens bien physiquement. Cela ne peut qu’aller pour la suite !"

Qui passera par une kermesse ce week-end.