Les courses d’entraînement ne comptent pas pour notre classement de régularité.

Si les coureurs pros attendent la reprise avec impatience, tout comme les très nombreux fans de vélo, les jeunes cyclistes rongent également leur frein. Et attendent le retour des compétitions, eux qui veulent faire leurs preuves, pour être recrutés en 2021 par une bonne équipe, notamment les juniors de deuxième année, les espoirs et ceux qui rêvent d’atteindre une formation pro. Ils auront, dès ce mercredi, la possibilité de refaire des épreuves d’entraînement.

Ces courses ont un très grand succès, à tel point que plusieurs d’entre elles affichent déjà complet (le site de la fédération flamande a été en surcharge au moment des préinscriptions !). Mais ces épreuves d’entraînement, et donc sans classement, ne vont pas entrer en ligne de compte pour le DH Challenge Ekoï, notre classement de régularité pour les jeunes coureurs.

Il faudra patienter jusqu’au mois d’août avant de retrouver des compétitions officielles. Sur lesquelles les cadets, les juniors et les élites sans contrat pourront à nouveau marquer des points pour tenter de remporter la sixième édition du DH Challenge Ekoï ou figurer dans le top 10.

Pour rappel, Jens Verbrugghe, le fils de Rik, est actuellement en tête chez les cadets. Le champion de Belgique Arnaud De Lie est premier chez les juniors, devant Cian Uijtdebroeks, lauréat de Kuurne-Bruxelles-Kuurne des 17 et 18 ans. Et chez les espoirs c’est Sébastien Grignard qui va entamer la reprise avec le statut de leader.