L’édition 2022 de notre classement de régularité est très serrée. Personne ne se détache chez les espoirs, Jens Verbrugghe et Maxence Place sont lancés dans une lutte intense chez les juniors tandis que chez les cadets, Florian Delier est aux commandes mais a un solide peloton lancé à sa poursuite avec les Delestrait, le vainqueur sortant Deweerd, Daix, Warrant ou Aernouts. "Autant que ce soit serré et relevé, cela nous donne encore plus d’envie de nous battre, d’aller chercher les meilleurs résultats", raconte Florian Delier.

Des résultats, le coureur de Sprint 2000 Charleroi en collectionne depuis le début de la saison. "Avec déjà quatre victoires, dont le titre de champion de Wallonie, à la fin du mois de mai, je suis satisfait. J’ai bien travaillé mon sprint. Je sens que j’ai progressé."

Et il en profite, se faisant plaisir. "L’an passé, j’ai souffert d’une mononucléose. Mais cette saison, je suis à nouveau à 100 % de mes capacités. Je vise donc d’autres résultats."

Y compris sur les grandes courses. "J’espère m’illustrer, si je suis sélectionné, sur le Critérium européen des jeunes, au grand-duché du Luxembourg."