Un coureur a attiré toutes les attentions chez les juniors ces dernières semaines : le futur pro Cian Uijtdebroeks, étincelant sur chacune de ses épreuves. Il est logiquement largement en tête de notre classement de régularité, qu’il n’a encore jamais remporté (il a terminé deux fois deuxième derrière Arnaud De Lie et une fois deuxième derrière Noah Detalle).

Derrière lui, il y a le Namurois Maxence Place. Comme Noah Detalle, ce coureur de Biesme est un des deux Belges repris dans la sélection internationale de 17 et 18 ans de la formation World Tour AG2R-Citroën. "Nous restons affiliés à notre club en Belgique, Sprint 2000 Charleroi pour moi et le VC Ardennes pour Noah, mais nous faisons aussi partie de cette sélection avec AG2R-Citroën", explique-t-il. "C’est vraiment une superbe expérience. J’y apprends beaucoup. Nous avons disputé plusieurs stages de préparation. Avant la saison ou avant des rendez-vous importants, comme la Classique des Alpes, ou, la semaine passée, le Tour du Valrommey (NdlR : une épreuve par étapes prévue la semaine prochaine). Nous y avons un entraîneur, le matériel. C’est vraiment très pro. Mais nous n’y sommes pas comme des pros. Quand nous sommes en stage, nous devons par exemple faire la cuisine nous-même, laver nos vélos, la lessive. C’est une bonne école de vie en général."

Junior de première année après avoir obtenu des résultats intéressants chez les cadets (il a terminé 3e du DH Challenge Ekoï chez les 15 et 16 ans l’an passé), il récolte les fruits de cette bonne préparation pour son arrivée chez les juniors, puisqu’il s’est classé neuvième de la Classique des Alpes (devant Noah Detalle). "J’ai aussi participé à la victoire des AG2R-Citroën sur le contre-la-montre par équipe d’une épreuve internationale en Italie (au GP Eccellenze Valli Del Soligo) où nous avons devancé le Team Auto-Eder de Cian Uijtdebroeks", explique-t-il encore. "Nous avons vraiment bien roulé, fait un bon boulot. Pour moi, il s’agit d’une de mes plus belles victoires. J’espère continuer sur cette lancée."

Avec un rendez-vous qui lui tient à cœur, avec les courses de côtes de Herbeumont (pour les cadets ce mercredi, pour les espoirs et les juniors jeudi).

Prestianni : les côtes dans le viseur

Le rapide coureur de Huy veut s’illustrer dans les montées d’Herbeumont.

Derrière Uijtdebroeks, Place et Detalle, les trois coureurs qui ont pris beaucoup de points au DH Challenge Ekoï sur des courses internationales, Sacha Prestianni mène la poursuite. Le rapide coureur hutois est quatrième de notre classement de régularité des juniors après avoir obtenu des places d’honneur en kermesses (3e sur 69 à Glabeek et 5e sur 100 à Romsée). Deux résultats obtenus dans la foulée d’une Classique des Alpes décevante. "J’avais fait de cette épreuve un objectif mais j’ai été malade juste avant", commente le coureur du VC Ardennes. "Cela avait été une grande déception. Mais depuis, j’ai retrouvé de bonnes sensations."

Il espère donc prendre sa revanche ce jeudi, sur les courses de côtes d’Herbeumont. "Cette course me motive beaucoup", poursuit Sacha Prestianni. "Je connais bien le parcours, cela peut me convenir. J’y avais participé chez les cadets, en première année, mais je n’étais pas très bon dans les montées à cette époque. Depuis, je me suis beaucoup entraîné dans les ascensions, comme j’ai un profil pour bien passer les bosses."

En veillant à ne pas perdre sa pointe de vitesse. Afin d’en profiter quand les meilleurs sprinters sont éliminés dans les côtes. "Je me sens prêt physiquement et mentalement."