Le Danois Johan Price-Pejtersen s'est montré le plus rapide sur le parcours de 30,3 km entre Knokke-Heist et Bruges, confirmant la domination du Danemark dans cette catégorie. L'Australien Lucas Plapp a pris la deuxième place. Professionnel chez Lotto Soudal depuis juin 2020, Vermeersch, 22 ans, occupait la cinquième position au premier passage intermédiaire, après 13,8 km, où l'Américain Magnus Sheffield signait le temps de référence. Vemeersch restait cinquième au deuxième point intermédiaire, après 20,8 km de course. Price-Pejtersen s'était alors emparé de la tête, devant Plapp. Vermeersch était alors devancé par le Norvégien Soren Waerenskjold et par Sheffield. Ce dernier s'écroulait dans la dernière partie, tandis que Vermeersch finissait fort, se montrant le plus rapide des engagés sur le dernier secteur. Le Belge franchissait la ligne en 34:41.14, seulement devancé à ce moment-là par Plapp (34:39.99). Vermeersch voyait Waerenskjold, parti après lui, finir en 34:43.17, ce qui lui assurait une médaille. Dernier à s'élancer, et favori de l'épreuve, Price-Pejtersen signait un chrono de 34:29.75, soit 10.24 de mieux que Plapp et 11.39 de mieux que Vermeersch. Le Danois de 22 ans, membre de l'équipe Uno-X, s'était offert le titre européen de la discipline à Trente le 9 septembre dernier.

Vermeersch apporte une troisième médaille à la Belgique après l'argent et le bronze remportés dimanche par Wout van Aert et Remco Evenepoel chez les élites. C'est aussi la troisième médaille glanée par un Belge dans le contre-la-montre espoirs des Mondiaux, après l'or de Dominique Cornu en 2006 et l'argent de Brent van Moer en 2018.

L'épreuve espoirs n'ayant pas été disputée en 2020, à Imola, Price-Pejtersen offre au Danemark un cinquième titre lors des six dernières éditions, après la victoire de Mads Würtz Schmidt en 2015 et les trois succès consécutifs Mikkel Bjerg entre 2017 et 2019.