Championnats du monde: l’énorme déception de Jens Verbrugghe

Ses larmes faisaient peine à voir. Sa déception était légitime. Pour son premier championnat du monde, Jens Verbrugghe a vécu un cauchemar.

Championnats du monde: l’énorme déception de Jens Verbrugghe
©BELGA

Un quart d'heure avant son départ, il a appris que son vélo de contre-la-montre était refusé par les commissaires. Il a dû s'élancer avec un vélo de réserve de la Fédération belge, sur lequel il n'avait pas ses repères. En cause, un plateau de 53 dents au lieu du 52 réglementaire placé visiblement par erreur lors d'un entretien sur son vélo de contre-la-montre. "Jens ne l'a pas vu, nos mécanos non plus et les contrôleurs de l'UCI non plus lors du premier contrôle", a commenté Frederik Broché, de la Fédération belge. "C'est une erreur. Mais ce n'est vraiment pas de la triche mécanique."

Logiquement déstabilisé, Jens Verbrugghe a dû se contenter de la 26e place, loin du podium que le vice-champion d’Europe espérait. La victoire est revenue au favori, le Britannique Joshua Terling, deuxième l’an passé du Mondial du chrono chez les juniors, qui a déjà signé chez Ineos pour la saison prochaine.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be