Stan Dewulf nous fait vivre les championnats du monde l'intérieur: "Des perroquets comme spectateurs"

Le journal de bord des championnats du monde de Stan Dewulf.

Stan Dewulf nous fait vivre les championnats du monde l'intérieur: "Des perroquets comme spectateurs"
©Montage
Le kilométrage de nos sorties d’entraînement s’allonge depuis quelques jours déjà. J’ai ainsi avalé 160 bornes samedi et 140 ce lundi avant de négocier une importante séance de six heures au menu de ce mardi. Même si nos programmes sont individualisés ces derniers jours, nous essayons vraiment de rouler ensemble au maximum,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet