La Pologne, qualifiée de justesse devant le Mexique: "On a contrôlé ce qui se passait dans l'autre match"

La Pologne s'est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde malgré une défaite 0-2 contre l'Argentine, mercredi. Les Polonais ont devancé le Mexique grâce à une meilleure différence de buts pour s'emparer de la deuxième place.

Poland's coach Czeslaw Michniewicz shouts instructions to his players from the touchline during the Qatar 2022 World Cup Group C football match between Poland and Argentina at Stadium 974 in Doha on November 30, 2022. (Photo by JUAN MABROMATA / AFP)
Czeslaw Michniewicz avait un sentiment "doux-amer" après la rencontre. ©AFP or licensors

"Une sensation douce-amère", a résumé le sélectionneur Czeslaw Michniewicz. Le Mexique menait 0-2 face à l'Arabie saoudite, ce qui signifiait que les cartes jaunes allaient départager les deux équipes, à égalité parfaite dans les autres critères. Un but saoudien en fin de match a simplifié les calculs. "Nous savions que les cartons jaunes pouvaient compter", a expliqué Michniewicz. "Nous avons contrôlé ce qui se passait dans l'autre match. C'était dur."

"A la pause, nous avons discuté de ce qui ne marchait pas, nous avons eu trop de pertes de balles faciles", a raconté le sélectionneur. "Nous avons essayé de changer le cours du match, mais nous a pris un but juste après la reprise. Nous sommes devenus nerveux. Krychowiak était averti et mon cœur battait fort. Nous avons fait un changement car il était en danger. Nous savions qu'il y avait seulement deux ou trois cartons de différence, c'était risqué. Heureusement nous restons"

"Nous avons perdu, ça n'était pas du bon foot, mais c'est une sensation douce-amère", a reconnu Michniewicz. "L'équipe sait que cette qualification était attendue depuis des années. Je leur ai dit d'en profiter. Nous espérions rester et nous n'avons pas besoin de faire nos valises."

La Pologne rencontrera la France en huitièmes de finale. "La France est très forte. Ils ont une grande génération, avec des joueurs fantastiques. Ils ont un jeu dynamique, rapide, avec de grandes qualités physiques. Tous ceux qui affrontent la France ont des problèmes, nous en aurons aussi. J'aimerais voir un France-Brésil, mais il va déjà falloir qu'ils battent la Pologne."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be