Ce mercredi est un grand jour pour Bingoal Wallonie-Bruxelles Ladies de Ludivine Henrion avec les championnats de Belgique contre-la-montre à Ingelmunster. Cinq de ses dames seront au départ et cette année, la première fille d’une équipe de club endossera la tunique noire-jaune-rouge.

Ludivine Henrion ne veut toutefois pas mettre de pression sur ses filles même si, jusqu’à présent, à toutes les compétitions où elles se sont alignées, les Bingoal Wallonie-Bruxelles Ladies ont pris la première place des filles affiliées à un club. "Mais cela ne veut rien dire parce que, une course n’est pas l’autre, ici ce sera un contre-la-montre et puis, toutes les filles de club n’ont pas eu l’occasion de disputer des courses comme nous…"

C’est que, Covid oblige, la saison est particulière pour le cyclisme féminin. "Je suis satisfaite de notre début de saison, nous avons vu pas mal de bonnes choses en course, et là, la saison va réellement débuter et toutes les filles pourront rouler. Pour ce "national", nous sommes venues reconnaître avec les cinq sélectionnées."

Laura Charlier, Julie Debock, Caroline Haers, Lien Lanssens et Fiona Mertens seront donc les représentantes de Bingoal Wallonie-Bruxelles Ladies.

Pour Julie Debock, c’est une première. "J’ai déjà roulé en contre-la-montre lors de triathlons, mais affronter des pros, c’est autre chose. Le parcours est compliqué avec une partie en ville et pas mal de virages puis une autre plus roulante. Nous avons deux tours, soit 25,6 km à parcourir. Un effort assez court, j’y donnerai le meilleur de moi-même. Je connais les bonnes trajectoires, et sais les braquets à utiliser."

Quant à ses chances, Julie Debock ne préfère pas en parler. Mais elle admet. "Ce serait exceptionnel si le maillot revenait à une fille de l’équipe. Ce serait une belle récompense eu égard aux nombreux investissements consentis."