"C'est une victoire très spéciale", a déclaré le Britannique. "Quand j'ai appris la nouvelle l'année dernière, j'étais encore en soins intensifs après ma chute. Je ne savais même pas si je pourrais de nouveau courir".

En juin de l'année dernière, Froome a été désigné vainqueur final de la Vuelta 2011 qu'il avait terminée en deuxième position. L'Espagnol Juan José Cobo vainqueur a été depuis convaincu de dopage. Froome était encore à l'hôpital après sa lourde chute lors de la reconnaissance du contre-la-montre dans le Dauphiné. Froome s'est fracturé le fémur, le coude et quelques côtes.

Il a dû se réhabiliter pendant des mois. "Merci à la Vuelta de m'avoir permis de recevoir ce trophée aujourd'hui", a écrit le Britannique sur Twitter. "La première fois que j'ai entendu parler de ma victoire finale à l'hôpital, c'était quand je ne savais pas si je pourrais à nouveau courir. Aujourd'hui, je vais terminer mon premier grand tour depuis cette lourde chute. Et même si je n'ai pas atteint le niveau que j'espérais, je suis fier d'avoir franchi cette étape de mon retour pour être le coureur que je veux être à nouveau un jour". "C'était étrange d'entendre à l'hôpital que j'avais gagné", a-t-il confié à l'organisation de la Vuelta. "J'ai de beaux souvenirs de cette course. C'est dans cette course que je me suis découvert comme coureur de tour et comme quelqu'un qui pouvait concourir pour le classement final. Cela m'a donné confiance pour aller au Tour après et faire des grands tours un objectif. J'espère être à nouveau ici l'année prochaine, mais pour faire mieux", a encore confié le Britannique de 35 ans qui portera la saison prochaine le maillot de la formation Israel Start-Up Nation.