Le Britannique pourrait quitter Ineos à la fin de la saison et même avant cela...

Un divorce entre le quadruple vainqueur du Tour de France, Christopher Froome et son équipe Ineos (anciennement Sky) semble se rapprocher de plus en plus. Si la formation britannique avait affirmé que son coureur resterait chez Ineos au moins jusqu'à la fin de l'année, Froome, lui, n'en est pas aussi convaincu. C'est ce qu'il a déclaré lors d'interviews accordées aux journaux sportifs La Gazzetta dello Sport et Marca : "Mon futur est aussi incertain que les jours que nous sommes en train de vivre."

Le coureur britannique ne ferme pas la porte à un départ de Ineos début août et pourrait donc disputer le Tour de France pour une autre équipe. Selon certaines rumeurs, les équipes Movistar et Israel Start-Up Nation se montreraient très intéressées pour s'attacher les services de celui qui a remporté sept Grand Tours durant sa carrière.

Mais pour l'heure, Froome ne veut pas en dire plus : "Mon contrat se termine à la fin de l'année mais tout ne doit pas être orienté vers cela. Il se passe des choses beaucoup plus importante que le cyclisme actuellement", a-t-il déclaré aux médias espagnol et italien, affirmant que son principal désir est que la saison puisse reprendre avant la fin de l'année et ne se préoccupant pas trop de savoir pour quelle équipe il roulera cette fin de saison hypothétique : "Il y a beaucoup d'aspects qui doivent être pris en compte. Dans les prochaines semaines et les prochains mois, je vais devoir me vider la tête. J'espère pouvoir amener plus de précisions sur mon futur une fois que cette situation sera derrière nous."

Un départ de l'équipe Ineos se rapprocherait donc pour Froome, qui roule dans la formation britannique depuis sa création en 2010 et avec laquelle il a connu ses nombreux succès. Le Britannique espère toujours remporter une cinquième fois le Tour de France et il semble qu'avec un garçon comme Egan Bernal, il ne puisse pas être en mesure de l'accomplir au sein d'Ineos.