Le trio a accéléré dans l'ascension de la côte de Breuil-Bois-Robert et a roulé les 7 derniers kilomètres en tête, se présentant groupé à l'arrivée. Roglic et van Aert ont laissé la 1re place à Laporte, qui a rejoint Jumbo-Visma cet hiver après huit saisons chez Cofidis.

"Ce n'était pas planifié, on se disait que si on était bien placé, j'allais attaquer dans cette côte, mais lorsque Nathan Van Hooydonck s'est décalé pour me laisser accélérer, Wout était dans ma roue et Primoz était là aussi. C'est incroyable comme final, et je remercie vraiment l'équipe parce que c'est un beau cadeau", a déclaré Christophe Laporte aux organisateurs.

"Wout m'a dit à la flamme rouge que c'était pour moi, ce n'est quand même pas rien de me laisser une étape de Paris-Nice. En plus celle-là s'accompagne du maillot jaune, c'est important. On ne vit pas tous les jours des moments comme ça dans une carrière. Depuis que je suis arrivé dans cette équipe, je sens qu'on travaille différemment, cela demande beaucoup de sacrifices. On a fait un stage de trois semaines en altitude, comme je n'en avais jamais fait auparavant. Ça paye aujourd'hui. Maintenant on va prendre les priorités dans l'ordre, on est là pour Primoz Roglic", ajoute le Français, qui a décroché dimanche le 22e succès de sa carrière, mais le premier en WorldTour.