L'édito: "Un triplé belge, comme au bon vieux temps"

Eric de Falleur revient sur le triplé historique des Belges sur Liège-Bastogne-Liège.

L'édito: "Un triplé belge, comme au bon vieux temps"
©Montage
Pour retrouver trois Belges aux trois premières places de Liège-Bastogne-Liège, il faut remonter à l'édition 1976 de la Doyenne. À l'époque, le grand, par la taille et le talent, Joseph Bruyère avait devancé Freddy Maertens et Frans Verbeeck, arrivés 4:40 après lui. Sixième sur le boulevard d'Avroy, Eddy Merckx avait savouré le premier des deux succès de son fidèle lieutenant liégeois. Quarante-six ans plus tard, Remco Evenepoel, Quinten Hermans et Wout van Aert ont réussi la même performance et Dylan Teuns, 6e, n'est cette fois que le quatrième de nos compatriotes dans une course où l'on peinait, il y a quelques années encore, à classer un de nos coureurs dans le top 25.

Le triomphe national est donc complet. Comme Bruyère...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité