Tim Wellens veut saisir sa chance aux Strade Bianche: "La condition est excellente"

En forme en ce début de saison, Tim Wellens est impatient de disputer samedi les Strade Bianche, où il est monté sur le podium en 2017.

KUURNE, BELGIUM - FEBRUARY 26 : Wellens Tim (BEL) of UAE Team Emirates pictured during the UCI 1.Pro Series 75th Kuurne Brussel Kuurne cycling race with start and finish in Kuurne on February 26, 2023 in Kuurne, Belgium, 26/02/2023 ( Motordriver Kenny Verfaillie - Photo by Jan De Meuleneir / Photo News
Très en vue lors du week-end d'ouverture, Tim Wellens espère concrétiser sur les Strade Bianche. ©JDM

En forme en ce début de saison, Tim Wellens est impatient de disputer samedi les Strade Bianche, où il est monté sur le podium en 2017.

Wellens s'alignera sur les "routes blanches" pour la cinquième fois. Il n'y a en qu'en 2021, avec une 13e place, qu'il a fini en dehors du top-10. Troisième en 2017, il s'était classé 10e en 2019 et 8e en 2022.

Parcours, historique, plateau : tout savoir sur la 17e édition des Strade Bianche

Le Limbourgeois, vainqueur d'une étape au Tour d'Andalousie, a connu un bon week-end d'ouverture de la saison des classiques. Il se trouvait dans un groupe repris dans le final au Circuit Het Nieuwsblad avant de prendre la 5e place à Kuurne-Bruxelles-Kuurne. "La condition est excellente", avait-il indiqué après la course. "Dommage que je n'ai pas terminé plus près, mais bon, je ne peux pas me plaindre. Avec cette forme, je suis content d'aller aux Strade Bianche."

Tim Wellens après les courses du week-end : “Je retiens surtout que mes jambes sont vraiment bonnes”

Wellens a commencé à rouler avec le mountainbike. Le gravier lui convient et il aime la classique italienne. "Les Strade sont une très belle course, avec quelques coureurs du top au départ, tant des grimpeurs que des coureurs de classique. Cela rend la course si spéciale."

Son équipier Tadej Pogacar, tenant du titre, ne sera pas de la partie. Wellens partira avec le statut de leader d'UAE Team Emirates, sa nouvelle équipe. "Je suis impatient et je veux saisir ma chance. Après je prendrai la direction de Paris-Nice et aiderai Tadej. Les autres années, je roulais pour un classement. Cette fois, j'aurai au rôle différent et je me sens bien avec ça. C'est une course complètement différente et c'est chouette de travailler pour un tel leader. Mais avant, il y a les Strade, en espérant un bon résultat."

Le beau cadeau de Tim Wellens à son ancienne équipe et à Arnaud De Lie

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...