Votre randonnée à vélo sera déjà à moitié réussie si elle est bien préparée. Nick Schuermans consacre beaucoup de temps à l’élaboration de parcours, il fait cela en tant qu’indépendant pour l’agence d’événementiel et de marketing Count Me In. Il établit des itinéraires pour des événements, mais les amateurs peuvent également en profiter et acheter un itinéraire sur le site De Parcours Bouwer.

“Cela faisait des années que je créais des parcours pour un club de cyclisme de Borgerhout. C’est comme cela que j’ai été repéré par Wies Jaspers de Count Me In, organisateur d’événements, lorsqu’il était à la recherche de quelqu’un pour élaborer des itinéraires. Nous sommes alors entrés dans la période Corona et avons mis en place une plateforme sur laquelle les passionnés peuvent télécharger des fichiers GPX pour suivre leurs parcours à vélo sur GPS et trouver un tas d’informations, comme où se garer, où prendre un verre après le parcours, ou encore où trouver un atelier de réparation de vélos en cours de route”, explique Nick Schuermans.

© Pieter Stockmans

Comme un poisson dans l’eau

On demande souvent à Nick quel est le secret d’un bon itinéraire et par quoi commencer. “D’abord, il y a un gros travail de préparation sur l’ordinateur. J’ai étudié la géographie et me sens donc comme un poisson dans l’eau avec les cartes. J’utilise beaucoup de cartes différentes. Les cartes topographiques de l’Institut National Géographique sont consultables en ligne et contiennent de nombreuses informations. Quel genre de route est-ce ? Quelles sont les lignes de niveaux ? Actuellement, il existe aussi beaucoup d’applications comme Komoot où sont postées des photos de routes. Sur Strava, vous pouvez trouver des cartes de fréquentation précisant les endroits fort empruntés par les cyclistes. Quand je vais dans le sud du pays, j’utilise Chemins.be, une base de données contenant beaucoup de photos de routes tranquilles.”

De cette façon, Nick collecte une dizaine de sources. “Ensuite, vient la phase de repérage. Je place la barre très haut et suis toujours à la recherche du plus beau parcours de la région, sans revêtement dangereux, ni tronçons déplaisants. J’essaie d’éviter les routes rocailleuses ou les pistes cyclables étroites”. La préparation diffère en fonction du type de parcours. “Je peux explorer les routes avec Google Street View, même s’il est utile de se rendre sur place car la qualité de l’asphalte en Belgique peut varier. Un itinéraire hors route est totalement différent. Il est plus difficile d’en estimer la surface. Les chemins rocailleux nécessitent plus de repérage sur place et prennent donc beaucoup plus de temps à préparer. Avec un gravelbike, vous pouvez faire du hors route, mais quand-même pas sur les parties les plus techniques !”

© Pieter Stockmans

Parcours pour ŠKODA

En tant que développeur d’itinéraires, Nick est amené à effectuer diverses tâches. Il était donc évident que les chemins de Nick et ŠKODA, la marque pour les passionnés de cyclisme , se croisent un jour. “C’est comme cela que j’ai récemment tracé un itinéraire pour un concessionnaire ŠKODA. C’était à nouveau un tout autre défi ! Chaque demande d’itinéraire est très spécifique. Pour un publi-reportage de ŠKODA , le cycliste Thomas De Gendt a emprunté l’un de mes parcours rocailleux : le PlugPlug ’t Zwin.”

Créer son propre parcours

Selon Nick, lorsque vous créez votre propre parcours, il est important de prévoir suffisamment de temps. “Le plus grand ‘secret’ est le temps que je consacre à trouver les plus belles routes. Pour tracer l’itinéraire, j’utilise Brouter.de, un outil très pratique!” Consulter différentes sources, vérifier les légendes des cartes, explorer sur place, s’assurer de la sécurité et de rester dans la légalité, ainsi que penser à des alternatives pour les points faibles de votre itinéraire : telles sont les règles pour un parcours réussi et beaucoup de plaisir à vélo!

We love cycling! Découvrez pourquoi ŠKODA est idéale pour les passionnés de vélo