Les organisateurs de la Grande Boucle se retrouvent face à un véritable casse-tête pour caser leur épreuve dans le calendrier.

Alors que les organisateurs du Tour de France ont réussi à sauver la peau de la Grande Boucle 2020, reportée du 29 août au 20 septembre prochain, c'est l'édition suivante qui représente désormais un gros problème de calendrier pour ASO.

La Grande Boucle 2021 est censée partir de Copenhague le 2 juillet prochain (et restera au Danemark pour les trois premières étapes) pour s'achever trois semaines plus tard le 25 juillet avec la traditionnelle arrivée à Paris sur les Champs Élysées. Des dates déterminées bien avant que n'éclate la crise du coronavirus et alors que le Tour de France devait être l'unique grand événement sportif de l'été.

Mais avec la crise, les deux grands événements sportifs prévus en 2020, l'Euro et les Jeux olympiques ont été reportés à l'année suivante, ce qui a des conséquences fâcheuses pour la plus grande épreuve cycliste du monde.

En effet, en s'achevant le 25 juillet, le Tour de France se trouverait en concurrence directe avec l'épreuve en ligne des JO, prévue la veille à Tokyo, soit le 24 juillet.

A priori, la Grande Boucle pourrait être avancé d'une semaine et partir le samedi 26 juin, un peu comme c'était prévu cette année avant le report des différents événements pour cause de coronavirus (le Tour aurait dû s'élancer samedi dernier, le 27 juin et s'achever le 19 juillet). Une semaine de délai supplémentaire qui permettrait aux coureurs sortant de l'épreuve française de se diriger vers Tokyo pour participer aux Jeux olympiques.

ASO, la société organisatrice de la Grande Boucle a formulé une demande en ce sens mais celle-ci n'arrange pas les autorités locales copenhaguoises : "Je peux confirmer que nous avons reçu une demande de la part de la direction du Tour de France souhaitant discuter des dates de départ du Tour 2021 au Danemark", a expliqué le bourgmestre de la capitale danoise Frank Jensen à la télévision locale DR se disant prêt à discuter des différentes possibilités.

Mais la marge de manœuvre des autorités danoises semble assez limitée. Copenhague est une des douze villes à accueillir des rencontres de l'Euro 2020... déplacé en 2021. Avancer le Tour de France d'une semaine pourrait donc constituer un conflit de calendrier puisque le 28 juin, la capitale danoise accueille également un huitième de finale de la grand messe du football européen. Avant cela, Copenhague doit accueillir trois matchs de poules, les 12, 17 (la rencontre des Diables rouges face au Danemark) et 21 juin.

Insérer le départ de la Grande Boucle en plein milieu de ces rencontres représenterait donc un challenge de haut vol pour la ville danoise et ses autorités.

De son côté, le président de la fédération danoise de football s'est également dit prêt à discuter des dates des rencontres de l'Euro ayant lieu à Copenhague tout en rappelant que "c'est le tournoi de l'UEFA, ce sont les matchs de l'UEFA, et du point de vue de l'UEFA, le programme de match est fixé."

Coincés entre l'Euro et les Jeux olympiques, les organisateurs du Tour de France risquent donc de se retrouver face à un problème insurmontable.