La Cellule de coordination interfédérale du cyclisme belge - une collaboration entre la fédération Belgian Cycling et ses ailes, la Fédération de cyclisme Wallonie-Bruxelles et son pendant flamand Cycling Vlaanderen - attend les instructions du Conseil national de sécurité en ce qui concerne l'organisation de compétitions sportives, a-t-il fait savoir lundi dans un communiqué. Ce n'est qu'alors que le travail pourrait être repris avec la perspective d'une relance d'entraînements organisés et d'organisations cyclistes (tant compétitives que récréatives).

Entre-temps, toutes les autres mesures existantes restent d'application. La pratique du vélo reste donc autorisée sous les conditions suivantes (étendues depuis le 4 mai 2020) : être seul, ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit et et/ou en compagnie d'au maximum deux autres personnes, tout en respectant la distance de sécurité de 1,5 mètre. En ce qui concerne l'identité de ces "deux autres personnes", celles-ci doivent être les mêmes personnes à chaque reprise.

"Jusqu'à ce jour, les clubs, les coureurs et les cyclistes récréatifs ont suivi de manière rigoureuse les directives des instances pour les sorties, leurs entraînements individuels ou de club. Nous tenons à les remercier pour leurs efforts. Nous espérons pouvoir continuer à compter sur cette collaboration, de sorte à ce que l'éventuel déconfinement ne soit pas entravé - lire: ralenti" conclut le communiqué de Belgian Cycling.