Gros coup de chaud pour Remco Evenepoel en Suisse: "Je sentais que les jambes étaient de plus en plus lourdes"

Le Belge, qui n’avait "pas les bonnes jambes", a perdu plus de deux minutes dans le cagnard de Novazzano.

S’il y a une chose qu’on a apprise avec Remco Evenepoel, c’est qu’il bluffe rarement. Quand il a lâché le groupe des favoris pour la première fois, à plus de 20 kilomètres de l’arrivée, dans l’exigeante montée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité