Une journée en immersion au Baloise Belgium Tour avec Lotto Soudal et Skoda: "Un plaisir de vivre ça de l’intérieur"

La DH/Les Sports+ a passé la première étape du Baloise Belgium Tour dans le bus VIP Skoda, au cœur de l’équipe Lotto Soudal. Récit de la journée de Mario Zorzetto, fan de l’équipe belge, qui a passé la course à nos côtés.

Une journée en immersion au Baloise Belgium Tour avec Lotto Soudal et Skoda: "Un plaisir de vivre ça de l’intérieur"
©DR

9h40. Le rendez-vous est donné à Deerlijk, à une trentaine de minutes de Merelbeke, lieu du départ de la première étape du Baloise Belgium Tour. Liana Picard, PR Manager de Skoda, nous accueille et nous met directement dans le bain, avec un petit déjeuner aux côtés des coureurs de Lotto Soudal. Tim Wellens, Florian Vermeersch, Arnaud De Lie ou Victor Campenaerts enfilent les calories à nos côtés, pour se préparer au mieux à l’étape aux allures flandriennes du jour.

Quelques instants plus tard, il est déjà l’heure de visiter le bus de l’équipe. Un bus tout confort avec douches, machines à laver et possibilité pour les coureurs de se relaxer. Mario, fan de Lotto Soudal, découvre l’endroit avec émerveillement et se prend à discuter avec Nikolas Maes, le directeur sportif du jour de l’équipe belge. Ça parle tactique du jour et l’objectif est clair : gagner l’étape et le classement général.

Après avoir reçu quelques goodies (bidons, casquette, chaussettes), nous prenons place dans le bus du chauffeur Rudy Verdonck (56 ans). Un nom que les amateurs de cyclisme des années 90 connaissent peut-être. Cela tombe bien : Mario est un passionné de cette époque et sympathise rapidement avec Rudy. "Il a couru avec Laurent Fignon ou encore Claudy Criquielion", nous explique ce Hutois, tandis que notre chauffeur du jour enchaîne les anecdotes, pour son plus grand bonheur.

Il est 11h et nous arrivons à Merelbeke, où nous nous dirigeons vers le lieu de la présentation des équipes non sans avoir jeté un œil attentif aux vélos qu'utiliseront les coureurs pour la course. "Des machines qui font rêver", ne cache pas Mario, qui pose devant certaines d'entre elles. Les voitures Skoda, qui fournit 25 victoires à l'organisation et à de nombreuses équipes du peloton, sont également bien visibles. Preuve que la marque s'est fait une belle place en tant que partenaire automobile dans le domaine du cyclisme

Une fois le départ donné, il est temps de remonter dans le mini-bus de Rudy pour se rendre dans plusieurs des côtes du parcours. Si pour nous, l'heure est aux encouragements et au lunch, l'ancien coureur de Lotto ou Gatorade remplit son rôle de soigneur en donnant des bidons au coureurs le long de la route. "Il y a pas mal de Lotto Soudal devant", sourit-il, avant de nous emmener vers Markedal, lieu de l'arrivée.

De là, nous avons une vue idéale sur la ligne, qui voit Mads Pedersen s’imposer devant Tim Wellens (Lotto Soudal). Le Danois est le premier leader de la course, tandis qu’Arnaud De Lie, encouragé toute la journée par Mario, termine à sept minutes des vainqueurs après un coup de chaud.

18h. Il est déjà l'heure de retourner à Deerlijk après avoir fait le tour des bus à l'arrivée. "Merci Skoda pour cette top journée. C'était un plaisir de vivre ça de l'intérieur", termine Mario, qui est encore resté plus d'une heure à discuter vélo avec Rudy Verdonck une fois la journée terminée. "Si tu viens samedi à Durbuy, tu me fais signe", lui glisse ce dernier. Le rendez-vous est donné.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be