Le Français Nacer Bouhanni (Cofidis) s'est imposé dans la 1e étape du Critérium du Dauphiné (WorldTour), entre Cluses et Saint-Vulbas (186 km), lundi en France.

 Il a devancé au sprint dans l'ordre Jens Debusschere (Lotto-Soudal) et l'Irlandais Sam Bennett (Bora-Argon 18). Jonas Van Genechten (IAM) est 5e, derrière le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Dimension Data), et Edward Theuns (Trek-Segafredo) 10e. L'Espagnol Alberto Contador (Tinkoff), lauréat du prologue en côte dimanche aux Gets, a conservé le maillot jaune de leader. Il possède 6 secondes d'avance sur l'Australien Richie Porte (BMC) et 13 sur le Britannique Chris Froome (Sky).

Dernier échappé, notre compatriote Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert) a été repris à 13 km de l'arrivée, laissant la place aux équipes de sprinters. Il avait filé dès le 3e kilomètre et avait reçu au 6e kilomètre la compagnie de l'Australien Mitchell Docker (Orica-GreenEdge). L'équipe Tinkoff du leader accorda une avance maximale aux fuyards de 5:30. Les Tinkoff, mais aussi les Katusha (Alexander Kristoff) et les Cofidis (Nacer Bouhanni), ont assuré le rythme du peloton qui a réussi la jonction.

Le sprint a été pour le moins musclé avec plusieurs coups de tête de Bouhanni à l'encontre de Kristoff avant l'emballage final afin de se placer. Le Norvégien s'est finalement retrouvé enfermé à l'inverse de l'ancien champion de France (en 2012).

Bouhanni a décroché son 8e bouquet de la saison et le 49e de sa carrière. En 2016, il a déjà gagné 4 étapes dans une épreuve du WorldTour (Paris-Nice et deux au Tour de Catalogne, plus une étape à la Ruta del Sol (2.1) et deux au Tour de Picardie plus le classement final (2.1).

Mardi, la 2e étape longue de 168 km conduira les coureurs de Crêches-sur-Saône à Chalmazel-Jeansagnière où l'arrivée sera jugée au sommet d'un col de 3e catégorie (6,8 km à 3,7% de moyenne).