Le Néerlandais ne cesse d’ajourner son retour en course.

Après son abandon sur chute lors de la cinquième étape du Giro et son renoncement avant la dernière étape du Critérium du Dauphiné, Tom Dumoulin n’avait cessé de reporter son retour à la compétition. Jusqu’à mettre un terme purement et simplement à sa saison 2019.

En ce début d’année 2020, le Papillon de Maastricht est en train de reproduire cet inquiétant schéma. Le 4 février dernier, Tom Dumoulin avait d’abord déclaré forfait à la veille du Tour de Valence, course qui devait marquer son grand retour.

"Je suis tombé malade et je vais rentrer chez moi pour me soigner. Ce n’est pas ainsi que je voulais commencer la saison mais il faut être sage. Je suis venu en Espagne pour construire ma condition, pas pour la détruire", s’était justifié le Néerlandais via son compte Inst agram .

Ce mercredi, le Papillon de Maastricht a de nouveau décidé de décaler son retour en renonçant à participer à Tirreno-Adriatico (11 au 17 mars) et à Milan-Sanremo (21 mars). "J’étais censé effectuer un stage en altitude cette semaine, mais je l’ai reporté. J’attends de me sentir à nouveau en forme à 100 %", a expliqué le vainqueur du Giro en 2017.

Tom Dumoulin est censé être le leader de la formation Jumbo-Visma, équipe avec laquelle il s’est engagé cet hiver, lors du prochain Tour d’Italie. En reprenant la compétition au mieux à la toute fin du mois de mars, il semble improbable que le Néerlandais puisse être au top de sa condition le 9 mai prochain au départ de Budapest.