Le géant italien lui a bien fait une offre alléchante pour l'an prochain

BRUXELLES Johan Museeuw est en contact avec Giorgio Squinzi afin d'éventuellement rouler sous les couleurs de la Mapei en 2002 et ensuite d'y occuper un emploi dans l'encadrement de l'équipe. Voici deux jours, Patrick Lefevere, pas vraiment heureux, nous avait confirmé la chose. Samedi après midi, c'est vers Museeuw lui-même que nous avons cherché à en savoir davantage.
`Très honnêtement, je m'étonne que la presse soit déjà au courant de ce contact alors que je n'en ai parlé à Patrick Lefevere que mardi dernier. J'ai effectivement eu un coup de fil venant de Milan, voici deux ou trois semaines. Giorgio Squinzi avait lu dans un journal que je désirais rouler une année de plus, histoire de disputer le Championnat du Monde de Zolder, et il a tout de suite pensé à m'engager. Il a même précisé qu'il ferait tout pour s'adjoindre mes services, m'assurant une place dans le staff après ma carrière de coureur. Je m'empresse de dire que je n'ai pas signé le moindre contrat, avec qui que ce soit. Je réfléchis, je ne dois pas donner ma réponse dans un futur trop proche. Je voudrais d'abord voir comment je finis cette saison-ci. Je reconnais que cette offre est tentante car j'ai connu six saisons fantastiques chez Mapei, j'y ai encore de nombreux amis et je suis toujours accueilli comme tel à Milan. Je ne m'attendais pourtant pas à être contacté par Squinzi, un homme que j'apprécie énormément. Il va falloir à présent que je parle avec les dirigeant de Domo qui, jusqu'ici, n'étaient pas au courant de ces tractations. Sont-ils encore disposés à me payer ce que je touche actuellement? Je ne sais pas. Plus que l'argent, ce sont les conditions d'avenir qui seront déterminantes.´ A notre avis, il a déjà bien Mapei en tête...