Pour sa dixième saison, la formation Bingoal-Wallonie Bruxelles espérait de meilleurs débuts. Mais l’équipe wallonne a été victime de plusieurs chutes. 

"Cela a été un peu l’hécatombe sur le Tour d’Arabie saoudite", témoigne Christophe Brandt, le manager de la structure wallonne. "Où nous avons rapidement perdu plusieurs coureurs. Comme Tom Wirtgen, qui a abandonné le premier jour, touché au coude. Heureusement, il n’a finalement rien de cassé et va bientôt pouvoir reprendre. Par contre, Baptiste Planckaert souffre quant à lui d’une fracture de la clavicule, conséquence d’une autre chute et va donc être absent, même s’il va bientôt reprendre sur rouleau. Et sur le front français, nous avons eu plusieurs blessés aussi. Comme Eliot Lietaer. Ludovic Robeet est également tombé tandis que Sean De Bie souffre de problèmes de dos." Et le néo-pro hennuyer Jonas Castrique n’a quant à lui pas encore repris : il souffre du genou.