Une semaine après la fin du Tour de France, les coureurs disputaient le championnat du monde ce dimanche à Imola. Le circuit long de 27,8 kilomètres était à parcourir à neuf reprises pour une distance totale de 258 kilomètres.

Tadej Pogacar a attaqué à 40 kilomètres de l'arrivée, c'est l'équipe Belge, avec notamment Benoot, Wellens et Vliegen, qui a fait le forcing pour revenir sur le récent vainqueur du Tour.

Tout s'est finalement joué dans la dernière montée. Après des attaques de Kwiatkowski et Hirschi, personne n'a finalement pu suivre l'accélération de Julian Alaphilippe. Le coureur de la Deceuninck-Quick Step a résisté dans les 12 kilomètres restants s'impose en solitaire sur le circuit d'Imola. A 28 ans, il s'offre la maillot de champion du monde pour la première fois de sa carrière.

Wout Van Aert, à qu'il n'aura pas manqué grand chose, confirme son excellente forme et prend facilement la deuxième place. Marc Hirschi, la révélation du dernier Tour de France, se classe troisième.


C'est un Julian Alaphilippe ému qui s'est présenté à l'interview: "C'est très dur pour moi de dire quelque chose, juste un grand merci à tous mes coéquipiers et à tous ceux qui ont cru en moi. C'était le rêve de ma carrière."

Remco Evenepoel, en pleine revalidation, n'a pas tardé à féliciter son coéquipier du Wolfpack sur Twitter.


Revivez le championnat du monde en direct commenté