Avec Tchmil, Museeuw, Merckx, Mattan ou Wauters, la formation nationale ne dispose cependant pas d'un vrai patron

BRUXELLES La pléthorique pré-sélection dévoilée par le coach national, José De Cauwer, au soir du GP Eddy Merckx a été affinée mardi. Désormais, on connaît dix des douze coureurs qui partiront pour le Portugal à la mi-octobre et défendront le circuit de Lisbonne, le dimanche 14 octobre, les couleurs belges dans le championnat du monde sur route.
Les premiers élus sont, sans surprise:
- les Lotto: Mario Aerts, Serge Bauget, Christophe Brandt et Andrei Tchmil.
- les Domo: Axel Merckx, Johan Museeuw et Dave Bruylandt.
- les isolés: Nico Mattan (Cofidis), Marc Wauters (Rabobank) et Peter Van Petegem (Collstrop)
Seule la sélection de Christophe Brandt pourrait éventuellement soulever des questions. José De Cauwer affirme avoir été conseillé par Jef Braeckeveldt, l'un des patrons de la formation Lotto, qui est persuadé que sur le difficile circuit de Lisbonne, le coureur liégeois peut s'avérer très utile à l'équipe belge. Pour le reste, on constate que l'équipe ne manque pas d'allure même si, à la lumière des courses de ces dernières semaines, aucun leader ne s'impose comme véritable patron. L'an dernier, Andrei Tchmil s'était naturellement imposé en tant que chef de file. Ce n'est pas le cas cette année, ni pour le coureur de Lotto, ni pour Museeuw, Merckx, voire Mattan ou Van Petegem. Les chances belges, vues ainsi, paraissent réduites, mais les optimistes se souviendront que, par le passé, d'excellents résultats ont été obtenus quand les espoirs étaient minces, comme en 1984 à Montjuich lorsque Claudy Criquielion s'imposa ou comme à Lugano quand Museeuw décrocha le titre. A propos du Flandrien qui n'a pas réellement convaincu cette saison, De Cauwer et lui ont eu une longue conversation qui, d'après le coach belge, a témoigné de la volonté et de la forme de Museeuw. Sa présence, à elle seule, devrait apporter un peu de sérénité dans la formation, même si les chances de briller de son équipier Merckx, de Tchmil ou de Mattan, paraissent, au départ, plus évidentes sur le tracé sélectif de Lisbonne.

Tous les sélectionnés

Contre-la-montre individuel

Dames
Elites: Ine Wannijn
Juniores: Kathy Ingels et Sharon Vandromme

Messieurs
Elites: Nico Mattan
Espoirs: Kevin De Weert et Jurgen Van Goolen
Juniors: Olivier Kaisen et Jurgen Van Den Broeck

Epreuve individuelle sur route

Dames
Elites: Corine Hierckens, Veerle Ingels, Anja Nobus, Cindy Pieters, Heidi Van de Vijver, Ine Wannijn(réserves: Evy Van Damme, Laure Werner, Nele Van den Bossche).
Juniores: Ludivine Henrion, Kathy Ingels et Sharon Vandromme

Messieurs
Elites: Mario Aerts, Serge Baguet, Christophe Brandt et Andrei Tchmil (Lotto-Adecco), Dave Bruylandts, Axel Merckx et Johan Museeuw (Domo-Farm Frites), Nico Mattan (Cofidis), Marc Wauters (Rabobank), Peter Van Petegem (Collstrop-Palmans)
L'attribution des deux dernières places et des réserves se fera le 1er octobre prochain parmi Glenn D'Hollander et Kurt Van De Wouwer (Lotto-Adecco), Peter Farazijn et Chris Peers (Cofidis), Geert Verheyen (Rabobank) et Bjorn Leukemans (Vlaanderen-T Interim)

Espoirs: Tom Boonen, Kevin De Weert, Jurgen Van Goolen et Frederik Willems (+ un cinquième coureur et les réserves désignés le 1er octobre parmi Stijn Devolder, Philippe Gilbert et Jan Kuyckx)
Juniors: Nic Ingels, Maxime Monfort, Sven Nevens, Jurgen Van Den Broeck, Michael Van Poucke (réserves: Stijn Ennekens, Kristof De Beule et Johan Peeters)