Fabio Jakobsen va vivre une journée importante ce vendredi. Alors que les médecins voulaient dans un premier temps sortir le champion des Pays-Bas du coma pharmacologique dans lequel il a été plongé ce jeudi, il n'a finalement pas été réveillé. Ce devrait donc être chose faite ce vendredi. "Nous ne voulons pas aller trop vite", a expliqué l'hôpital polonais dans lequel est soigné Jakobsen, "Nous allons faire une tentative de réveil ce vendredi matin."

Après sa chute, Fabio Jakobsen avait dû être réanimé pendant une heure. Les médecins ont eu beaucoup de mal à l'intuber parce ses voies respiratoires étaient bloquées et qu'une grande partie des os de son visage ont été brisés. Ce jeudi, Patrick Lefevere a également donné plus d'informations sur l'état de santé de son coureur : "Le plus important est qu'il vive", a-t-il tout d'abord confié, "La priorité numéro deux est la reconstruction de son visage. Heureusement, aucun organe vital n'a été touché mais tous les os de son visage sont cassés et il a perdu toutes ses dents. Son état est très grave. Nous avons peut-être eu de la chance que l'endroit où cela s'est passé, est une région minière : là-bas, les médecins ont davatage d'expérience avec les accidents graves."

Pour rappel, le patron de la Deceuninck-Quick Step a affreté un avion pour que la famille du coureur puisse le rejoindre en Pologne.