Le Flandrien, 35 ans, voudrait pouvoir trouver une solution, a-t-il expliqué mardi lors du stage de sa nouvelle équipe AG2R Citroën en Espagne, à Denia.

Une quarantaine apparaît de plus en plus probable à l'arrivée des athlètes au Japon pour les JO prévus du 23 juillet au 8 août avec la course sur route en cyclisme le 24 juillet et le contre-la-montre indivuel le 28, mais le Tour de France est programmé du 26 juin au 18 juillet. Pratiquement, doubler les deux épreuves ne sera donc pas possible.

"Et je trouve très difficile de faire un choix. Ce serait vraiment dommage d'ailleurs que les coureurs doivent faire un choix entre le Tour et les JO. Le Comité olympique belge est au courant", a expliqué Greg Van Avermaet. "La question est posée aussi à la fédération belge qui a répercuté au CIO (le Comité international olympique). J'espère que cela va pouvoir s'arranger. Soit que la quarantaine soit réduite, soit que l'épreuve sur route et le contre-la-montre soient placés au programme plus tard aux Jeux. En soit, je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas possible de changer les dates. Et s'il y a une quarantaine, il y a des protocoles où l'on pourrait tout de même s'entraîner. Il est difficile de bloquer les athlètes comme