Avec l'arrivée de Van Petegem aux côtés de Tchmil et Verbrugghe, le printemps 2002 vaudra le détour chez les Lotto

BRUXELLES Ainsi donc, comme indiqué vendredi, Peter Van Petegem a fini par jeter son dévolu sur l'équipe Lotto pour l'exercice 2002. Pour le Flandrien, il s'agit d'un come-back car Van Pet milita déjà au sein de cette formation en 1993. A l'époque, Peter ne s'était guère trop épanoui sous la houlette de Jean-Luc Vandenbroucke. Dès l'année suivante, du reste, il émigra chez Trident d'où il prit ensuite son envol vers TVM, notamment par l'entremise d'un succès dans le GP de l'Escaut.
Depuis la fin de l'épopée TVM, il faut bien reconnaître que Peter Van Petegem n'a pas été trop gâté par les événements. Voici un an, son amitié profonde avec Cees Priem lui coûta, entre autres, une place au soleil chez la toute nouvelle formation Domo-Farm Frites. Ses dissensions avec Patrick Lefevere mirent un temps certain avant de s'aplanir. Entre-temps, il parapha un contrat en faveur de Mercury-Viatel. Un choix finalement regrettable. Les ennuis financiers du groupe américain éclatèrent au grand jour avant le début de l'été. Depuis le mois de mai, l'ancien lauréat du Tour des Flandres et ses équipiers n'ont plus perçu le moindre dollar. Bref, une situation de non-retour. Depuis Paris-Bruxelles, on le sait, Van Petegem s'est lié à Collstrop-Palmans, avec qui il finira l'actuelle saison avant de passer chez Lotto-Adecco. `Pour la première fois depuis deux ans, je vais enfin pouvoir consacrer mon hiver à ne songer qu'au vélo et plus aux divers tracas financiers ou administratifs que j'ai pu rencontrer. Depuis la fin de TVM, je crois que j'ai passé plus de temps au GSM que sur une selle de vélo.´

Le coureur flandrien aurait pu signer chez Coast, où Alain Gallopin (qu'il a côtoyé chez Mercury) et Cees Priem l'attendaient à bras ouverts. `Mais j'avais envie de me sentir totalement rassuré après les déboires des dernières saisons. Avant de trancher en faveur de Lotto, j'en ai longuement discuté avec Angélique, ma compagne. Et nous avons convenu que la proposition émanant de la Loterie était celle qui me garantissait le plus de sécurité.´
Cette semaine encore, Patrick Lefevere a essayé de le soustraire à son homologue Christophe Sercu. `Ce ne fut pas un choix aisé à opérer car Domo-Farm Frites demeure une grande et belle équipe.´

`Pour une fois, j'ai d'abord pensé à moi´

En outre, Peter Van Petegem ne pourra emmener avec lui Wim Vansevenant et Geert Van Bondt, ses deux fidèles équipiers. `C'est le seul regret que je lie à mon passage chez Lotto, mais bon, une fois n'est pas coutume, j'ai surtout pensé à mes intérêts sur ce coup-ci.´
Sachez pour la petite histoire que Wim Vansevenant et Geert Van Bondt ne resteront pas à la rue pour autant car ces deux coureurs vont plus que probablement signer respectivement pour Collstrop-Palmans et Bankgiroloterij.
`Avec l'arrivée de Peter Van Petegem, nous engageons un gros bras´, reconnaît pour sa part Christophe Sercu. `Tant pour l'équipe que pour le coureur, cette collaboration devrait apporter beaucoup. Avec Van Petegem, nous engageons quelqu'un qui peut jouer un rôle en vue dans les classiques.´
Il est tout aussi évident que Lotto a su garder l'ensemble de ses meilleures forces vives tout en renforçant de manière indéniable un effectif qui a aligné 33 succès cette saison. Avec Andreï Tchmil et Peter Van Petegem pour jouer les premiers rôles dans Milan-Sanremo, le Tour des Flandres, Paris-Roubaix ou l'Amstel Gold Race et avec un certain Rik Verbrugghe qui devrait animer les Ardennaises, le printemps 2002 vaudra assurément le détour chez Lotto!