Une échappée matinale de six coureurs a pu compter jusqu'à 8 minutes 30 d'avance. Malgré une dernière tentative du Danois Emil Nygaard Vinjebo, le sprint massif a été inévitable. Colbrelli s'est montré le plus rapide, décrochant sa première victoire de la saison, la 26e de sa carrière.

Victime d'une chute au 73e kilomètre, le Français Romain Bardet (Ag2r La Mondiale), touché à l'épaule et au coude, a tout de même rallié l'arrivée dans le même temps que les autres leaders et sans gêne apparente.

Lundi, la troisième étape reliera Saint-Gaudens au Col de Beyrède (163,5 km). Au menu, quatre cols - dont trois de 1ere catégorie - et plus de 4.000 mètres de dénivelés qui feront clairement office de juge de paix.

Les principaux favoris que sont Egan Bernal (Ineos), Chris Froome (Ineos), Thibault Pinot (Groupama-FDJ), Richie Porte (Trek-Segafredo) ou encore Romain Bardet vont pouvoir se tester à un peu moins de quatre semaines du départ du Tour de France.