La CADF, qui est indépendante de l'UCI (Union cycliste internationale), avait ouvert une enquête à la suite des interrogations suscitées par des images sur lesquelles on voit Davide Bramati, le directeur sportif du coureur, extraire un objet de la poche arrière d'Evenepoel après la grave chute du coureur au Tour de Lombardie. La formation Deceuninck-Quick Step avait expliqué que l'objet était une petite bouteille contenant des produits alimentaires.

L'enquête est à présent terminée. "Après avoir entendu toutes les personnes concernées, dont le coureur et les représentants de l'équipe, et étudié les images disponibles, la CADF en a conclu qu'aucune infraction antidopage n'avait été commise, et considère l'affaire comme close à moins que de nouveaux éléments ne soient portés à sa connaissance par la suite", indique la CADF.