Championnats du monde de cyclocross : la Belgique 3e du relais mixte, victoire de l'Italie

La Belgique a pris la 3e place du relais mixte, épreuve d'ouverture des championnats du monde de cyclocross, vendredi à Fayetteville, aux Etats-Unis.

Championnats du monde de cyclocross : la Belgique 3e du relais mixte, victoire de l'Italie
©BELGA

La victoire est revenue à l'Italie, qui a devancé les Etats-Unis et l"équipe belge, composée de Daan Soete, Kiona Crabbé, Alicia Franck et Niels Vandeputte.

Epreuve-test, ce relais mixte était disputé par des équipes de quatre (deux hommes et deux femmes). Les équipes devaient initialement se composer de six coureurs mais le nombre a été ramené à quatre en raison de la situation sanitaire, plusieurs équipes ne pouvant amener un contingent suffisant de coureurs à cause des conditions sanitaires. Les Mondiaux 2022 entreront dans le vif du sujet samedi avec les courses des juniores filles (18h HB), des espoirs messieurs (20h), suivie des élites dames (21h30). Dimanche, place aux juniors messieurs (18h), aux espoirs dames (20h) et à la course élites messieurs (21h30), à laquelle ne participeront ni Wout van Aert ni Mathieu van de Poel, qui se partagent les maillots arc-en-ciel depuis 2015.

Daan Soete: "L'argent était peut-être possible, mais l'Italie était trop forte"

La Belgique a pris la 3e place du relais mixte, épreuve d'ouverture des championnats du monde de cyclocross, vendredi à Fayetteville, aux Etats-Unis. La victoire est revenue à l'Italie, qui a devancé de 7 secondes les Etats-Unis et de 16 secondes l"équipe belge, composée de Daan Soete, Kiona Crabbé, Alicia Franck et Niels Vandeputte. "La médaille d'argent aurait peut-être été possible mais pour l'or, l'Italie était trop forte", a réagi Daan Soete au micro de Sporza. "Nous étions cité parmi les favoris, mais nous ne savions pas vraiment quelles étaient les forces des adversaires. Je n'avais aucune idée des qualités de leurs jeunes coureurs. Je ne sais pas si nous pouvons être contents de cette médaille, c'est un peu un double sentiment".

"Je pense que nous pouvons être contents de notre course", dit Niels Vandeputte. Nous étions venus pour la plus haute marche, mais c'est quand même beau d'être sur le podium".

Ce relais mixte était une épreuve-test, disputée par des équipes de quatre (deux hommes et deux femmes). "C'était vraiment une chouette expérience", note Alicia Franck. "Cela pourrait devenir une belle épreuve si davantage de nations participaient".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be