Le Sportif belge de l'année s'y est repris à deux fois pour distancer ses deux adversaires du jour, Toon Aerts (3e à l'arrivée), mais surtout le Néerlandais Mathieu van der Poel, 2e, qui effectuait lui sa rentrée en compétition en cyclocross.

"Je suis content d'avoir gagné, mais je ne suis pas encore dans la meilleure forme de ma vie", a lâché l'Anversois qui a éludé la question de sa participation au championnat du monde le 29 janvier à Fayetteville aux Etats-Unis.

"Je me concentre d'abord sur les prochains jours et je n'ai pas encore de réponse. Je continue à suivre mon programme jusqu'au championnat de Belgique (à Middelkerke, le 9 janvier, ndlr). On verra comment cela se sera passé et nous déciderons alors de la suite de la saison", a expliqué Wout van Aert, 27 ans.

Le déplacement outre-atlantique fait peut-être réfléchir Wout van Aert qui ne doit cependant pas douter de son potentiel. Pour son retour, le coureur de Jumbo Visma a aligné des succès à Boom en Superprestige le 4 décembre, à Essen (Ethias) le 11 décembre, à Val di Sole en Coupe du monde le 12 décembre et s'est donc montré encore irrésistible à Termonde.

"Je n'étais pourtant pas très bien au départ, et j'ai un peu galéré au début", a avoué Wout van Aert. "J'ai pu me placer en tête, mais à ma première accélération, je n'ai pas pu me détacher. Ce n'est qu'à ma deuxième attaque que je me suis isolé. Je ne suis pas encore dans la forme de ma vie, mais je suis content d'avoir gagné. Je pense quand même que dans le dernier quart de la course, j'étais le plus fort. Mais je continue à construire ma condition et les semaines qui viennent vont être chargées".

A commencer par le rendez-vous de dimanche en Superprestige à Heusden Zolder puis ce seront les manches du trophée X2O à Loenhout le 30 décembre, Baal le 1er janvier et Herentals, chez lui, le 5 janvier avec entre-temps la manche de Coupe du monde à Hulst le 2 janvier aux Pays-Bas.