Après avoir sombré à Namur, dimanche, vaincu par le froid, puis avoir vraiment souffert jeudi à Zolder, où il n’avait pu obtenir mieux qu’une modeste 13e place, Eli Iserbyt a renoué avec le podium, à Loenhout. 

Le petit Flandrien a été le dernier à faire douter Mathieu Van der Poel. Échappé avec Corné Van Kessel dès le 1er tour, le leader du Trophée AP Assurances, où il a nettement amélioré sa position après le forfait de Toon Aerts, a même pris seul le commandement à la mi-course. "J’ai cru un moment que Corné et moi allions pouvoir tenir, mais le dernier tour a été un peu trop dur pour moi", a avoué Iserbyt qui faisait l’élastique dans la roue de Van der Poel depuis le retour de celui-ci. "Je me suis bien senti, c’était à nouveau un cross boueux et sans doute, cela m’avait-il manqué. J’ai commis quelques fautes car je suis moins fort techniquement que Mathieu, mais je peux être content d’avoir pu revenir plusieurs fois même si j’avais compris combien ce serait dur dès son retour en tête de la course."