La course des élites hommes, dernière de la journée namuroise, où on enregistrait les forfaits annoncés de Wout van Aert et du vainqueur sortant Mathieu van der Poel, a été très vite prise en main par les Belges Toon Aerts et Quinten Hermans. Ce dernier, victime d'un problème de pédale dans le premier tour, a dû laisser un avantage à Aerts, isolé en tête à l'entame du deuxième des sept tours.

L'avance du champion de Belgique de 2019 dans le troisième tour était de 13 secondes sur le Britannique Tom Pidcock, revenu progressivement de l'arrière, et Ben Hermans. Pidcock a alors placé une accélération pour se lancer seul à la poursuite de Toon Aerts. Rejoint par Michael Vanthourenhout, Pidcock est revenu sur Aerts, victime d'une crevaison à l'avant. Un incident qui lui a coûté beaucoup de temps qui a dû laisser partir Pidcock et Vanthourenhout dans le cinquième tour.

Deux fautes de Pidcock allaient permettre à Vanthourenhout de s'isoler en tête dans l'avant-dernier tour et de s'imposer pour la deuxième fois de la saison après son succès au cross de Meulebeke. Le crossman belge, qui évolue dans les rangs de l'équipe Pauwels Sauces-Bingoal, s'était déjà imposé en Coupe du monde en 2020 à l'occasion de la manche de Tabor. Il s'était classé troisième du classement final mondial en 2020 et en 2021. Son succès dimanche à Namur lui a permis de devancer Toon Aerts au classement général de la Coupe du Monde 2021-2022 où il apparaît au deuxième rang derrière le leader belge Eli Iserbyt, 5e dimanche à Namur.

Le site de la Citadelle de Namur retrouvera le peloton international du cyclocross les 5 et 6 novembre 2022 dans le cadre des championnats d'Europe.