Cyclo-cross

Malgré un problème technique, Eli Iserbyt a remporté sa septième victoire lors du cyclocross du Koppenberg.

 "Cet incident est de ma faute. J'ai changé trop tard et dans le Koppenberg, ma chaîne est tombée. Il y avait probablement trop de saleté dans la chaîne et le dérailleur a heurté les rayons", a raconté le coureur Pauwels Sauzen Bingoal. Iserbyt a fait la différence à mi-course. Il a pris une bonne avance mais s'est arrêté sur le Koppenberg. "Après ça, j'ai dû récupérer et retrouver mon rythme. Finalement, je suis content d'être resté calme. L'ancien Eli n'aurait pas gagné après ça. Maintenant, je reste concentré et je peux transformer le négatif en positif".

Pidcock a pris de l'avance mais Iserbyt a finalement réussi à se débarrasser de l'Anglais. "Il fallait le faire à cet endroit. Je n'ai donc pas changé de vélo, parce que je voulais être le premier à entamer la descente. Tom était mieux sur ces tronçons, donc je devais être devant lui. Puis, j'ai tout mis en œuvre pour m'imposer. Je pense que j'étais plus fort en montée, mais j'ai dû puiser plus loin dans mes ressources et je crois que le spectateur a vu un beau duel."

Dimanche à Ruddervoorde Mathieu van der Poel fera son retour. "J'ai très hâte d'y être. J'espère qu'il n'est pas trop bon. Pidcock, Mathieu et moi pouvons en faire une belle course. Nous roulons actuellement à un très haut niveau et je trouverais étrange que Mathieu s'éloigne de nous."