Le champion du monde de cyclocross néerlandais prépare la défense de son maillot arc-en-ciel prévue le 31 janvier à Ostende.

Van der Poel voulait en fait partir pour un stage d'entraînement la semaine dernière, mais comme les choses n'étaient pas claires en ce qui concerne les mesures de quarantaine, il a fallu un peu plus de temps pour partir.

Après tout, selon les récentes directives de Sciensano, toute personne se rendant à l'étranger pour y travailler peut bénéficier d'une exception à cette quarantaine, mais elle doit alors remplir un grand nombre de conditions strictes. C'est pourquoi l'équipe ne laisse rien au hasard. "Mathieu est parti pour l'Espagne aujourd'hui", a déclaré l'attaché de presse d'Alpecin-Fenix Ward Callens. "Ce n'est pas un camp d'entraînement avec l'équipe, c'est un stage dans une petite bulle de trois. Seul Gianni Vermeersch et un soigneur seront présents. Mathieu va s'y entraîner et manger dans cette petite bulle. Nous ne voulons prendre aucun risque en vue du championnat du monde. Les autres coureurs de l'équipe de route seront également logés dans cet hôtel, mais il n'aura aucun contact avec eux".

Van der Poel y restera jusqu'au 21 janvier. Ensuite, il retournera en Belgique.