Le Néerlandais s'est envolé dès le deuxième des neuf tours. Le duel attendu face à Wout van Aert n'aura pas eu lieu. Le Sportif de l'année, finalement 2e tout de même, avait perdu déjà trop de temps dès le premier tour sur crevaison alors qu'Eli Iserbyt s'est blessé grièvement au coude.


Wout van Aert et le champion du monde avaient pourtant d'entrée pris la tête avec un autre Néerlandais Lars van der Haar. Bloqués dans une chute dès le premier virage, le Britannique Tom Pidcock et Michael Vanthourenhout devaient déjà puiser pour s'accrocher. Dès la fin du premier tour, Wout van Aert perdait beaucoup de terrain en raison d'une crevaison, mettant fin à ses espoirs de succès en terre limbourgeoise, d'autant qu'une chute le retardait encore un peu plus dans le même tour. Autre forfait de taille ensuite avec Eli Iserbyt, victime d'une chute au début du 3e tour. Le leader au classement général du Superprestige devait abandonner, ayant heurté la barrière de sécurité et se blessant au coude. Le champion d'Europe, 23 ans, a été emmené à l'hôpital et craignait une fracture. Wout van Aert effectuait au fil des tours une impressionnante remontée pour aller chercher, en solo aussi, une 2e place sur le podium derrière son rival. Le Néerlandais Lars van der Haar a pris la 3e place. Laurens Sweeck complète le top 4. Tom Pidcock a dû se contenter de la 9e place. Au classement de ce Challenge de la régularité, Toon Aerts (Telenet-Fidea), 7e samedi, prend la tête devant Eli Iserbyt. La dernière manche du Superprestige est prévue le 6 février à Middelkerke. Dimanche, les ténors se retrouvent à Dendermonde pour la 3e manche de la Coupe du monde.