Cyclo-cross Mathieu van der Poel a le Mondial sur route dans le viseur.

La saison de cyclo-cross va recommencer ce week-end, en Belgique. Avec, pour les élites, l’épreuve d’Eeklo, dimanche. La Coupe du monde débutera ensuite dans la foulée, le week-end suivant, avec la manche d’Iowa, aux États-Unis.

Mais Mathieu van der Poel, l’ogre des labourés, sera absent. Le Néerlandais volant l’a expliqué ce mercredi lors de la présentation de son équipe Corendon-Circus. "Je ne ferai pas une trentaine de cyclo-cross cet hiver, j’en ferai moins que l’an dernier" , explique le champion du monde de la discipline. Il ne fera d’ailleurs sa rentrée que le 22 octobre, à la Nuit de Woerden. "Avant ça, il y a le championnat du monde sur route. Que je prépare actuellement."

Raison pour laquelle il n’a pas disputé le récent championnat du monde de VTT. Épatant sur la route tout au long de la saison (notamment avec ses succès à l’Amstel, à la Flèche brabançonne ou à Waregem), il peut avoir des ambitions sur le parcours corsé du Mondial. "Tout en sachant que ce ne sera pas facile au Yorkshire, face à de sérieux clients, comme Alaphilippe , ajoute-t-il. Mais je donnerai tout, comme toujours. Avec la volonté de continuer à prendre du plaisir dans les trois disciplines."

Il a aussi confirmé qu’il ne combinera pas, aux JO 2020, le VTT avec la route. "C’est impossible, les deux épreuves sont trop rapprochées" , détaille celui qui visera la médaille d’or, à Tokyo, sur son VTT.