L'Andennais a remporté le Critérium du Wallonie face à 73 concurrents

Rallye

JAMBES Organisé en marge du Rallye de Wallonie, le RACB Critérium a pris, depuis 2006, le relais de ce que l'on appelait auparavant l'annexe provinciale. Si, désormais, c'est la Fédération belge qui supervise cette épreuve, elle n'en reste pas moins réservée aux pilotes amateurs, le budget nécessaire pour s'aligner étant nettement réduit.

Alors que le Critérium se déroule habituellement sur une seule journée (le samedi), le Rallye de Wallonie faisait exception à la règle en permettant aux concurrents de disputer la superspéciale sur l'esplanade de la Citadelle le vendredi soir. Un grand moment pour des pilotes qui n'ont pas souvent l'occasion d'évoluer dans un tel cadre et face à autant de spectateurs.

Ancien vainqueur de l'annexe provinciale, Josué Damsin avait des ambitions limitées au moment de s'élancer.

"Je n'ai plus le même feu sacré", expliquait l'Andennais. "Je ne pense donc pas jouer la victoire ici..."

Pourtant, au volant de sa Mitsubishi Lancer Evo9 groupe N et avec Philippe Weibel comme copilote, Josué prenait rapidement les commandes de l'épreuve et il s'imposait largement, se montrant même plus rapide que les meilleures Groupe N de l'épreu- ve nationale avant l'arrivée de la pluie.

Alors que Manu Bouts (BMW M3), vainqueur en 2008, abandonnait bien trop tôt, c'est la vieillissante BMW M3 de Michel Lamquet qui décrochait la médaille d'argent après un parcours irréprochable de son pilote. Sur le tracé, lui allant comme un gant, Michel devançait les néerlandophones Stefan Van Craenenbroeck (Mitsubishi Lancer Evo6) et John Deconinck (Lancer Evo9), mais aussi Alain Renkin (Lancer Evo9), auteur d'un superbe final pour rentrer dans le Top 5 lors de son dernier Rallye de Wallonie (il arrêtera sa carrière sportive fin de l'année).

Excellent de bout en bout de l'épreuve, Olivier Docquier s'offrait une belle sixième place avec sa Ford Escort RS2000, devançant Kristof Vermeulen (Corsa Kit-Car), Grégory Sacré (de plus en plus à l'aise avec sa nouvelle BMW M3), Yohan Burlet (Golf II GTI) et Stéphane Boelens (Clio RS).



© La Dernière Heure 2009