Dan Martin a encore des trémolos dans la voix lorsqu'il évoque l'accident. Témoin de la terrible chute de Chris Froome, mercredi, lors de la reconnaissance du parcours du contre-la-montre du Dauphiné, l'Irlandais avoue "encore en trembler".

"Nous étions derrière les Ineos lors de ce repérage et revenions vers eux juste avant la descente où l'incident s'est produit, commente le coureur de chez UAE. Comme nous ne souhaitions pas les perturber dans leur reconnaissance, nous sommes restés derrière eux. J'ai vu Chris se moucher avant que le vent n'emporte sa roue et qu'il ne tombe devant la voiture de son équipe. Nous nous sommes arrêtés là pendant une vingtaine de secondes avec mon directeur sportif en demandant si on pouvait faire quelque chose. Nous tremblions. J'ai pensé qu'il aurait pu être mort… Cela montre à quel point le cyclisme peut être un sport dangereux. Les images m’habitent encore. Être le témoin d'un moment comme celui-là n'est vraiment pas agréable..."