Le cycliste sud-africain Daryl Impey peut à nouveau courir. C'est ce que la formation Orica-GreenEDGE a confirmé vendredi sur son site internet.

L'agence anti-dopage sud-africaine SAIDS a blanchi Impey de toute accusation et l'a autorisé à reprendre le cours de sa carrière. Le coureur avait été contrôlé positif en février dernier au probénécide, un produit masquant, après avoir remporté le titre national du contre-la-montre sur route. Il s'est défendu ce jeudi devant les juges en argumentant que la prise de la substance avait été faite de manière non-intentionelle.

Impey, 29 ans, avait été le premier coureur en provenance du continent africain à avoir endossé le maillot jaune lors du Tour de France (2 journées en 2013).